• Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

Rachel Weasel Fisher

Papercut et illustrations

Née en Bretagne avant la grande tempête, Rachel Weasel Fisher fuit sa petite campagne, où les épagneuls bretons sont les chefs du village, pour s'installer à Montpellier, en 2012. L'été qui précède la fin du monde. Ce n'est pas moi qui le dit, mais John Cusack. Mais je crois bien qu'il s'est trompé...John, il n'y a pas de météorite à l'horizon.


La petite Rachel (elle n'est pas très grande) fait la rencontre d'artistes en tout genre (des bons, des moins bons et des gros cons), qui l'amèneront (même s'il n'y en a qu'un) à se lancer dans l'aventure artistique. Bien qu'elle mange parfois des cailloux, elle résiste à l'idée de faire la manche devant le Lidl avec tous ces punks à chiens.


Elle expose pour la toute 1ère fois (comme Jeanne Mas) ses illustrations au Black Sheep. En 2017, elle participe à la Galerie Ephémère, et investie la salle de bain des Salines. Elle recouvre la pièce de papier, et plonge ainsi le spectateur dans un océan. Bilan total : 2000 personnes sur le site, zéro victime. Enfin si, 1. Mais ce n'est pas de son ressort.


En 2018 elle affine son trait, et pousse ses illustrations dans un univers + onirique et propre à elle. La même année, elle développe un petit cabinet de curiosités fait de papier, qu'elle met en lumière sous verre. Elle trouve enfin sa griffe, un travail empreint de délicatesse et de poésie.


Cette année elle prévoit de mêler son encre et son papercut, et pleins d'autres trucs. Mais l'année n'est pas terminée...du coup je peux pas trop en parler.

https://www.instagram.com/rachel_weasel_fisher/
https://www.facebook.com/RachelWeaselFisher/

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now